Gwénaëlle Chaillou

Chercheuse principale et professeure en chimie marine à l’ISMER- UQAR

Projet de recherche de l’ISMER- UQAR

La salinisation des puits au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie.

L’eau douce représente un enjeu important au Québec. Et les changements climatiques ont des impacts majeurs sur cette ressource si précieuse. La hausse du niveau des eaux du Saint-Laurent provoque l’intrusion des eaux salées du fleuve dans les réservoirs souterrains d’eau douce, contaminant ainsi la ressource souterraine et les puits artésiens.

L’eau douce en chiffres

_

L’EAU DOUCE

NE REPRÉSENTE QUE
2,5 % DE LA TOTALITÉ
DE L’EAU SUR TERRE
_
_
_
_
_

_

L’EAU SOUTERRAINE

EN GRANDE PARTIE INVISIBLE,
SE CACHE SOUS NOS PIEDS.
ELLE CONSTITUE ENVIRON 30%
DE CETTE EAU DOUCE ET PROVIENT
DE L’INFILTRATION DES
PRÉCIPITATIONS DANSLE SOL.

_
_

_

AU BAS-
SAINT-LAURENT
ET EN GASPÉSIE

63% DE LA POPULATION
S’APPROVISIONNE EN EAU
DOUCE AVEC LEUR
PROPRE PUIT.

_

https://childthemewp.com